Reer ou hypothèque

Prendre un REÉR ou payer son hypothèque… Telle est la question !

Reer ou hypothèqueVoici un guide pour vous aider à prendre la bonne décision !

La fin de l’année est enfin passée ainsi que toutes les obligations s’y rattachant. C’est donc le moment de passer aux choses sérieuses. La date butoir pour la production des déclarations  d’impôts personnelles approche à grands pas. Vous avez miraculeusement réussi, malgré tout, à mettre un peu d’argent de côté. Et, évidemment, en gestionnaire sérieux que vous êtes, vous ne songez pas à la « dolce vita » immédiate, mais plutôt à vous assurer d’en avoir une beaucoup plus longue et confortable plus tard dans votre vie. Vous vous posez donc la question à savoir si vous devriez investir votre pécule dans votre REÉR ou plutôt payer votre hypothèque.

Les deux philosophies ont leurs avantages :

Contribuer au maximum de ses REÉR pour retarder l’imposition ?

  • En effet, un REÉR retarde l’imposition d’un montant que vous avez gagné et permet d’obtenir un rendement sur de l’argent qui autrement aurait été payé en impôt. C’est le principe de l’impôt différé à un moment où votre taux d’imposition sera plus bas.

Rembourser l’hypothèque prioritairement ?

  • Un remboursement hâtif de l’hypothèque fait économiser des intérêts non déductibles et permet de réduire la charge globale des intérêts à payer.

Deux angles : votre situation personnelle et le contexte économique

Dans un monde idéal, vous auriez suffisamment de moyens pour faire les deux. Cependant, dans la vraie vie, tous n’ont pas cette capacité.  Donc, si vous êtes une personne qui s’intéresse peu au marché financier, et à ses activités, et qu’investir à la Bourse vous insécurise, vous pouvez très bien décider de rembourser votre prêt hypothécaire et ainsi avoir la tête tranquille. Par contre, lorsque les taux d’intérêt sont bas et que le marché boursier est en hausse, il est avantageux de maximiser son REÉR afin de profiter de l’effet de l’intérêt composé.  Un autre facteur à prendre en compte est votre âge : si la période d’amortissement de votre hypothèque se termine après que vous avez pris votre retraite, vous préférerez sans doute finir de payer votre maison au plus vite afin de ne plus avoir cette dette une fois les grandes vacances arrivées.

Finalement : une question de priorité financière !

Il n’y a malheureusement pas de recette magique. Il n’y a pas non plus de réponse simple. Tout dépend de vos priorités. Cependant, une chose est certaine : la meilleure stratégie serait de contribuer à votre REÉR et d’ensuite utiliser vos remboursements d’impôts pour effectuer un versement sur votre hypothèque. En cas de doute, vous devriez consulter votre conseiller financier.

Vous pouvez compter sur nous, nous vous aiguillerons avec vos questions concernant les contributions REÉR ou autres!

Bonne réflexion !

 

0 réponses

Répondre

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *