http://www.dreamstime.com/stock-image-calculator-d-person-talking-to-speaker-image30990481

L’impôt et le syndrome du beau-frère

Les impôts

Si vous êtes en train de lire ce document, c’est que vous prévoyez que vous devrez payer de l’impôt ou que vous en avez déjà payé.

Je dis souvent à mes clients qu’ils devraient être heureux d’avoir à payer de l’impôt, car s’ils doivent en payer, c’est parce qu’ils ont fait des profits durant l’année.

Comme dit le dicton, il y a deux certitudes dans la vie: la mort et les impôts. Notre but n’est pas d’éviter les impôts, mais de les minimiser et de les retarder à l’aide d’une planification fiscale efficace et créative.

Le financier et le fiscal
La première règle en planification fiscale est que les implications financières dans toute transaction doivent primer sur le coté fiscal. C’est-à-dire que l’avantage et le résultat financier doivent toujours être plus importants que l’économie d’impôt qui en résulte.

Nous avons vu par le passé des planifications fiscales tellement complexes, qui, en bout de ligne, coûtent encore plus cher à l’entrepreneur que l’économie totale d’impôt.

De la même façon, on doit analyser les risques de nos choix fiscaux. Si on utilise, par exemple, un abri fiscal qui est risqué, on doit avoir un rendement beaucoup plus élevé pour parer à l’éventualité où notre abri fiscal ne fonctionnerait pas, ou ne nous donnerait pas le rendement espéré.

Donc, avant de faire un choix fiscal dans le but d’économiser de l’impôt, demandez-vous si cette transaction a un sens au niveau financier. Vous seriez surpris de voir comment les gens deviennent incohérents quand il s’agit d’économiser un peu d’impôt.

Le syndrôme du beau-frère
En tant que comptable, nous devons toujours nous battre contre le syndrôme du beau-frère. Nous avons tous un beau-frère qui a la solution au problème de la faim dans le monde, aux problèmes financiers du pays ainsi que celle pour régler la question de la violence de notre société. Ce même beau-frère possède toute les solutions pour vous évite de payer de l’impôt.

Malheureusement, dans ce bas monde, les choses ne sont jamais aussi simples que votre beau-frère voudrait bien vous le laisser croire. La loi de l’impôt comprend des centaines de pages, des bulletins d’interprétation, des bulletins d’information, des jugements de jurisprudence et j’en passe.

Donc, avant de vous lancer dans un projet pour sauver ou éviter de l’impôt, il est important d’en parler et de planifier le tout avec un professionnel.