Gains en capital- planification- TLC

Les gains en capital vs les impôts : planifiez votre fin d’année!

À ne pas oublier pendant la folie des préparatifs de Noël.

Gains en capital- planification- TLCLa fin de l’année arrive à grands pas. Il faut donc commencer à penser à notre déclaration d’impôt et se préparer en conséquence… RÉER… Gain en capital… Autant des sujets de réflexion que nous nous devons de faire. Nous reviendrons sur les RÉER puisque nous avons encore du temps devant nous. Par contre, si vous avez réalisé des gains en capital durant l’année, il serait bon de voir dès maintenant ce qui peut être fait pour les diminuer et épargner ainsi de l’impôt. C’est le moment d’y penser, car les actions requises ne sont pas rétroactives, seules les dates de transaction font foi de preuve pour les agences de revenus.

Propriétaire d’actions en bourse?

Vous détenez des actions, mais malheureusement celles-ci ont baissé de façon appréciable. En bon investisseur que vous êtes, vous serez tenté des les conserver jusqu’à ce qu’elles remontent. Eh bien, détrompez-vous! C’est un excellent moment pour les vendre. Oui, à perte… En effet, les pertes réalisées peuvent servir à annuler les gains en capital accumulé pour l’année. Les ventes à perte à des fins fiscales se font généralement à la fin de l’année puisque c’est à ce moment que vous connaissez votre gain en capital imposable. Les pertes en capital sont alors déduites des gains en capital ce qui permet de diminuer votre gain en capital imposable. Ainsi vous transformez une perte en plus-value tout en vous faisant économiser de l’impôt. Voilà qui est rare. Il serait indiqué d’en profiter.

Des règles administratives à connaître

Mais voilà, vous êtes déçu de vous en départir, car vous aviez confiance dans ces titres malgré la baisse de leurs valeurs. Ne vous en faites pas. Vous pourrez les racheter. Mais faites attention, car la loi stipule que les actifs ne doivent pas être rachetés dans les 30 jours avant ou après la vente. Cette règle prévaut aussi pour votre conjoint, une société dont vous détenez le contrôle ou une fiducie dans laquelle vous avez un intérêt bénéficiaire, y compris un RÉER.

Conseil d’ami: avant de racheter, consultez un conseiller financier accrédité

En terminant, il est important de savoir qu’une transaction de vente à perte à des fins fiscales doit être réglée avant le dernier jour ouvrable de l’année. Et comme nous savons qu’il faut généralement une période de 3 jours ouvrables pour le règlement d’une vente, la date limite serait donc la veille de Noël. Quand même facile à se souvenir. C’est pourquoi nous parlons de planification fiscale, parce que la fiscalité il faut la planifier. Il n’y a rien de plus payant et facile à faire lorsque nous sommes prévoyants. Pourquoi payer des impôts inutilement, sachant que vous pouvez optimiser votre fiscalité?

Vous pouvez compter sur nous, nous vous aiguillerons avec vos questions concernant les gains en capital ou autres!

 

0 réponses

Répondre

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *