Impôts personnels 2018

La planification des impôts personnels 2018

Bonjour, Aujourd’hui on va parler d’impôts personnels.
On est en décembre 2018 et la fin d’année approche à grands pas.
C’est toujours mieux de planifier avant la fin de l’année, que de se retrouver a posteriori avec beaucoup moins d’outils pour diminuer notre impôt à payer.
Regardons quels sont les éléments qui pourraient nous faire payer de l’impôt à la fin de l’année :
Premièrement, j’ai gagné un dividende: il n’y a pas d’impôt à la source pris pour un dividende, ce qui fait que l’impôt va être payé à la fin de l’année.
Deuxième chose: j’ai un gain en capital, par exemple sur la disposition d’un immeuble à revenu, sur la disposition d’actions ou d’un investissement.
Troisième, un cas que l’on retrouve souvent: c’est l’accumulation de revenus de sources différentes.
L’exemple classique, j’ai deux salaires un de 20 0000$, l’autre de 20 000$. Sur le premier 20 000$ on m’a enlevé de l’impôt, comme si je n’avais qu’un seul salaire, donc pratiquement rien. Sur le deuxième 20 000$, on a fait la même chose. Mais a la fin de l’année je me retrouve avec un salaire de 40 000$ et non pas de deux fois 20 000$, mais de 40 000$ en totalité. Donc sur deuxième 20 000$, j’ai un taux d’imposition beaucoup plus élevé que sur le premier 20 000$, ce qui va créer un impôt à payer à la fin de l’année.
Comment diminuer mes impôts?
Premièrement, prendre un REER: vous avez l’année pour prendre un REER, ou dans les 60 jours de l’année suivante en 2019, donc vous avez jusqu’au 28 février ou plutôt au 1er mars, pour prendre un REER qui va être admissible pour l’année 2018.
Si vous pensez avoir encore de l’impôt à payer, au lieu de prendre un REER traditionnel, il serait peut-être bon de regarder pour prendre un REER avec, par exemple, le fonds de la FTQ ou de la CSN, qui en plus de la déduction REER, donne un crédit d’impôt. Le désavantage de ces fonds d’actions est que les rendements sont beaucoup moins élevés que si j’avais une action traditionnelle.
La troisième chose: si je pense avoir un gain en capital, ou si j’en ai eu dans les trois dernières années, et que je possède en ce moment un investissement qui a une perte en capital non matérialisée, ça serait peut-être bon de vendre, par exemple, les actions que j’ai qui ont une perte, récupérer cette perte contre gain en capital, donc diminuer l’impôt, et si vous le voulez, vous rachetez ces actions en 2019.
Si je possède une entreprise, j’ai d’autres questions à me poser. Par exemple, est-ce que je me déclare un salaire ou est-ce que je me déclare un dividende?
Parce qu’un salaire va venir faire diminuer le revenu imposable de ma corporation, alors que le dividende, non. Le salaire est imposé à peu près à 50%, alors que le dividende va être imposé au maximum à 35%.
Donc il faut vraiment regarder, si je n’ai pratiquement pas fait d’argent en 2018 dans ma corporation, je vais avoir plus tendance à prendre un dividende, alors que si j’ai beaucoup de revenus dans mon entreprise, je vais avoir tendance à prendre un salaire de prime abord pour faire baisser le revenu imposable de ma société, puis par la suite, s’il y a lieu, prendre un dividende.
Un autre point à considérer: pour pouvoir maximiser votre REER en 2019, vous devez avoir un salaire total pour 2018 de 147 222$. Donc si, effectivement, on a beaucoup de revenus dans l’entreprise, on va au moins prendre 147 000$ en salaire et on va ensuite prendre si vous le désirez un dividende.
Voilà! Si vous avez des questions ou commentaires, n’hésitez pas à commenter la vidéo ou à nous contacter à travers les réseaux sociaux ou par téléphone.
Merci
Au revoir